L'ESPRIT PINK

Dès 2008, l’artiste Francis Willm, attribut à la couleur rose-Pink une connotation symbolique nouvelle en tant qu’un univers utopique, un prisme et un état d’esprit Pink.

Le rose devient un trait d’union entre les Hommes et avec la Nature aux vertus chamaniques, telluriques et humanistes. Il imagine une peau Pink comme derme universel de l’Homme de demain.

Le rose est pour lui un marqueur communautaire de l’esprit Pink et s’impose comme résistance à la barbarie et l’ignorance de toute nature.

Sa vision Pink est à 361°, 1° de différence qui fait la différence.

Son oeuvre crée une sémantique, des personnages et des idées pink spécifique, par exemple :
- l’expression : c’est pas Pink . It´s no Pink ; un verre à moitié vide ou à moitié Pink ? ou In Pink we trust.
- le physicien Pinkstein et sa fameuse formule scientifique, Pink = mc2 ou son surnom humoristique de Pinkasso de l’artiste
- la langue Pink des artistes, l’Artsperanto, le Rosesperanto...
- Varum ist Die banane Pink ?, le titre de son manifeste artistique
- la technologie Pinkternet qui relie les Hommes roses
- “to be Pink or not to be Pink” la question que se posait déjà W. Shakespeare.
- le monde ne sera pas spirituel au XXème selon Malraux mais Pink !
Et vous ?

Bientôt l’Homme entrera dans une nouvelle ère géologique, l’anthroporose(1) d’après Francis Willm. L’artiste nous propose :
- de jouer tous au Pink-Ponk !
- de créer la monnaie du 8ème Continent, l’Eurose
- d’avoir la volonté de marquer aux fers roses l’histoire de l’art.
- etc

Enfin, retenons la citation de Pierre Dac de 1958 :
« Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires ». Et rappelons nous le slogan des BMF : “Pink, Punk, Peace”