THE WILLMUS

Strasbourg-France, depuis 1987

Peinture-dessin

Rouge-Coca


A l'époque où j'étais encore étudiant à l'université d'Arts Plastiques à Strasbourg en 1988, lors d'une soirée entre amis du moment, je présentais fièrement un tableau très vif de moyen format présentant des personnages fictifs ambigües. A la fois drôle et ambivalent.
<<Mais qui sont ces “Willmus” ?>> disaient-ils.
- Une Alsacienne avec sa coiffe, un spermatozoïde, un phallus, un cousin éloigné des Shadocks, un insecte, un extra-terrestre...
A vous de voir !

L'aventure des Willmus présentera des tableaux, de l'illustration avec Dali-Willmus entre autres, des produits dérivés et même un supermarché de l'Art à Strasbourg en 1996 et 1997 qui drainât plus de 40 000 visiteurs et 200 artistes, designers et conteurs àla galerie. Un fan club était né.

A la tablée qui était arrosée de rouge coca, la sangria du pauvre, je leur demandait comment pourrions-nous titré cette oeuvre.
Circus, Latinus, etc en US circulaient. Mais rien ne nous satisfaisait.
L'un des invités eut l'idée, acceptée par tout le monde, de le tirer de mon nom de famille. Les Willmus étaient nés.

Mais ce que je me rendis compte bien plus tard. “Ils”, ces amis d'un soir, venaient d'ailleurs. Du futur monde que je défendrai après coup. L'Eden Pink.
Ces “invités” étaient tout simplement mes professeurs particuliers m'enseignant l'humour, le détournement, la spiritualité et les arts.

Les Willmus sont parmi les 1er conquérants des 5 Continents.